ADNC - Association des Diététiciens et Nutritionnistes Critiques

Avril 2014


Parution du livre de Marc Rodwin, Les conflits d'intérêts en médecine, France, Etats-Unis, Japon, Presses EHESP, 2014 dont les enjeux concernent tout autant la nutrition et la diététique.
Voir le lien des Presses EHESP

Lancement de la pétition pour a réévaluation des besoins en calcium adressée à l'agence française en charge de l'alimentation et au PNNS

https://secure.avaaz.org/fr/petition/A_lAgence_francaise_en_charge_de_lalimentation_ANSES_et_au_PNNS_La_revision_des_Apports_Nutritionnels_Conseilles_ANC_en_/edit/

Les raisons de cette pétition sont résumés ici:

> 900mg/jour de calcium sont conseillés en France pour la population adulte contre 700mg en Angleterre et même 500mg pour l'Organisation Mondiale de la Santé (Pr Willett Walter, Eat, Drink and Be Healthy, Free Press, 2001, p. 158)

> ceci entraîne presque de facto le recours aux produits laitiers, 3 à 4 par jours recommandés actuellement par le Programme National Nutrition Santé (PNNS).

> cette recommandation française a été émise par un chercheur ayant des conflits d'intérêts (CI) en tant que consultant pour L'institut Candia
(Thierry Souccar et Isabelle Robard, Santé mensonges et propagande, le seuil, 2004 p.68)
Les CI sont reconnus par le prestigieux Institute of Medicine américain pour être une source possible et répandue de biais dans l'expertise scientifique.
(Lo Bernard and J. Field Marilyn, Conflict of Interest in medical research, eductaion, and practice, Institute of Medicine, The National Academies Press, Washington, 2009)

> une forte consommation de calcium ne protégerait pas contre les fractures osseuses et l'ostéoporose.
(Cumming RG, Cummings SR, Nevitt MC, Scott J, Ensrud KE, Vogt TM, Fox K. Calcium intake and fracture Roux C, Bischoff-Ferrari HA, Papapoulos SE, de Papp AE, West JA, Bouillon R. New insights into the role of vitamin D and calcium in osteoporosis management:an expert roundtable discussion. Curr Med Res Opin. 2008 May;24(5):1363-70.risk: results from the study of osteoporotic fractures. Am J Epidemiol. 1997 May 15;145(10):926-34.

Bischoff-Ferrari HA et al. Calcium intake and hip fracture risk in men and women: a meta-analysis of prospective cohort studies and randomized controlled trials. Am J Clin Nutr. 2007 Dec;86(6):1780-90.)

L'OMS ne prend d'ailleurs pas en compte la densité minérale osseuse, et du coup la consommation des laitages ou du calcium, dans son outil de dépistage de l'ostéoporose appelé FRAX développé depuis 2008
(Thierry Souccar, « Le beurre et l'argent du beurre », Pratiques n°56, janvier 2012, p.42)

> un excès de calcium pourrait être au contraire néfaste selon le professeur de nutrition d'Harvard Mark Hegsted
(Thierry Souccar, Lait, mensonges et propagande, Thierry Souccar Edition, 2008, p.79)


> De nombreuses études évoquent des risques sanitaires associés le plus souvent à une forte consommation de produits laitiers, et qui concernent l'intolérance au lactose, le cancer de la prostate, le diabète de type 1, la sclérose en plaques, et certaines maladies cardiovasculaires.
(Thierry Souccar, Lait, mensonges et propagande, Thierry Souccar éditions, 2e édition, 2008)

> les besoins en calcium dépendent notamment de la consommation en protéines animales et en sel, une réduction de 40g de protéines animales par jour et de 2,3g de sodium par jour également équivaut à 400 mg de calcium nécessaire en moins (200 mg pour chacun de ces mesures), ce qui laisse entendre qu'une recommandation unique n'est sans doute pas adaptée pour tous, surtout celles et ceux ayant une faible consommation de protéines animales et de sel.
(Nordin B.E. Christopher, « Calcium Requirement Is a Sliding Scale », American Journal of Clinical Nutrition, vol.71, juin 2000, p.1381-1383)

> d'un point de vue environnemental, ce serait 5 à 8 millions d'hectares qui seraient libérés pour d'autres productions si l'on fixait à 200 mg par jour et par personne les apports en calcium par le lait, soit un à deux produits laitiers par jour.
(Charru Madeleine, « Du champ à l'assiette... et de l'assiette aux champs », Pratiques n°56, janvier 2012, p.52)





Qui sommes-nous ?

Publications ADNC

Colloques de l’ADNC

Actualités de l’ADNC

Autour de l’ADNC

Ce site refuse de cautionner le label HONcode
Ce site refuse de cautionner le label HONcode.